Thématique 2 « Terrae »

Le site de la thématique 2

Responsable

Christine Rendu 

Présentation

Les points forts de la médiévistique toulousaine vont de la féodalité à l’histoire rurale, de la formation et des transformations des villes et villages à l’archéologie du bâti, de l’occupation du sol à la construction des territoires, de l’archéologie funéraire à l’histoire de la paroisse. L’objectif de Terrae reste celui d’un questionnement interdisciplinaire, transversal et comparatif, sur les rapports des sociétés féodales à leur espace. Depuis 2007, et dans un but de rapprochement dans la politique de site, les tutelles ont entériné l’existence d’un bilan et d’un projet commun aux médiévistes de deux unités de recherche, Framespa (UMR 5136) et Traces (UMR 5608).

L’ancrage de Terrae est celui d’un grand Sud-Ouest, de l’Atlantique au Rhône, renforcé par des liens avec l’Espagne et l’Italie. Ces terres multiples sont appréhendées à travers une pluridisciplinarité nécessitée par la mixité scientifique des objets, la très large diachronie de leur traitement, bien au-delà du cœur  médiéval qui a fondé l’équipe. 

La collaboration entre historiens et archéologues est une vraie valeur ajoutée dans la recherche, qui se retrouve dans la codirection de masters et de thèses. Cette coopération cherche continuellement à se rénover et à s’enrichir par des méthodes d’investigation et des synergies avec d’autres secteurs de la recherche, en particulier les sciences dures. L’acquisition et le traitement de données est devenu un axe essentiel, tant par la mise en place d’une collection d’édition de sources historiques, que par le développement d’une plate-forme technique innovante. 
 

Projets collectifs financés