Docteur

Jean-François MALANGE

Thèse en cours : "Histoire sociale des pratiques de pêche à la ligne en France XIX°-XX° siècles (1829-1941)" : thèse sous la direction de M. Patrick Cabanel et M. Jean-Marc Olivier

Le dessein essentiel de cette thèse est de se demander dans quelle mesure la pêche  à la ligne et ses relations avec le reste de la société sont-elles révélatrices d'une histoire sociale ? L'histoire des pratiques de <SPAN1> pêche à la ligne et leurs enjeux sont-ils à l'origine de réalités culturelles fortes ? Trois grandes pistes de recherches semblent envisageables. Le premier axe est une étude chronologique dont l'objectif est de périodiser et de replacer le phénomène étudié dans la très longue durée. Quelles sont les grandes évolutions et les permanences propres aux pratiques de pêche à la ligne ? Trois temps semblent apparaître : de 1829 (date d'une loi fondamentale sur la pêche) aux années 1870, la pêche à la ligne comme loisir est marginale, c'est le temps des prémices. Des années 1870 aux années 1950, c'est le temps des sociétés de pêche et de la démocratisation de cette activité. Des années 1950 à nos jours, c'est l'époque du sport et du jeu mais aussi l'ère des remises en question. Le deuxième axe consiste en une étude sociologique des différents acteurs des pratiques de pêche à la ligne avec comme axe directeur le thème de l'identité. Qui pêche ? Pourquoi ? Y a-t-il un ou plusieurs<SPAN1>  types de pêche à la ligne ? Est-il possible de traduire la diversité des pratiques de pêche selon l'âge, l'appartenance sociale, le sexe ? Le troisième axe d'étude se focalise sur la prise de conscience progressive des pêcheurs de leur environnement : les sources montrent que les pêcheurs sont devenus au fil du temps, les sentinelles des rivières et de véritables guetteurs de la pollution.

 

Coordonnées

25 chemin des Trouilles 32550 PAVIE

Tél
0607843467
Mail
jean-francois.malange@orange.fr

Thèmes de recherche

Articles :

- avec Stéphane Frioux, « L'eau pure pour tous !' Mobilisations sociales contre la pollution des eaux douces françaises (1908-années 1960) », Histoire & Sociétés, n°27, décembre 2008.

- « Pêche à la ligne et gestion des ressources piscicoles. Le Sud-Ouest de la France de la fin des années 1880 à la fin des années 1930 », Responsabilité & Environnement n°48, octobre 2007, p. 91-99. À paraître :

- « Pêcheurs, pisciculteurs, science et Etat français face au « sauvage » aquatique de 1842 à 1908 : entre protection et artificialisation », dans Stéphane Frioux et Emilie-Anne Pépy (éd.), L'animal sauvage entre nuisance et patrimoine : approches socio-historiques des relations homme-nature (XVIe-XXe siècles), Lyon, ENS Editions, à paraître en 2009.

Activités / CV

-          1998 : Classe préparatoire (Hypocagne) au lycée Saint Sernin de Toulouse

-          1999 : DEUG d'histoire mention géographie, université du Mirail (Toulouse)

-          2000 : Licence d'histoire mention géographie, université du Mirail (Toulouse)

-          2001 : Maitrise d'histoire moderne sur l'hôpital Saint Jacques de L'Isle-Jourdain au XVIII° siècle, mention « Très bien », université du Mirail (Toulouse)

-          2003 : Admission CAPES d'histoire géographie

-          2004 : DEA d'histoire contemporaine sur l'histoire sociale des pratiques de pêche à la ligne en France aux XIX° et XX° siècles, mention « Très bien » sous la direction de M. Patrick Cabanel et de M. Jean Marc Olivier, université du Mirail (Toulouse)

2006 : inscription en Doctorat sur l'histoire sociale des pratiques de pêche à la ligne en France aux XIX° et XX° siècles, sous la direction de M. Patrick Cabanel et de M. Jean Marc Olivier, université du Mirail (Toulouse) 

Publications extraites de HAL