Humanités numériques

   

Présentation

Le Pôle humanités numériques concerne les chercheurs qui utilisent des méthodes et des pratiques liées à l’utilisation et au développement d’outils numériques en histoire et en histoire de l’art dans une perspective d'open access.

La collecte, le traitement et la diffusion de données géographiques dans des systèmes d’information géographiques, puis leur visualisation sur une interface web dédiée est historiquement le point de départ du pôle. Depuis 2010, l’ANR Modelespace et le projet Architerre, portés conjointement avec le laboratoire TRACES ont permis d’analyser les dynamiques spatiales des peuplements à partir de sources fiscales sérielles. Ces travaux ont été suivis d’une collaboration avec les archives municipales de Toulouse sur le SIG UrbanHist, logiciel permettant le recoupement de données sur l’évolution spatiale de la ville. Toujours en cours, ces travaux sont à présent orientés sur la géolocalisation des implantations religieuses à l’échelle du royaume de France entre le XIIIe et le XIVe siècle ou encore les évolutions paysagères dans les Pyrénées au XIXe siècle.

Parallèlement à ces travaux, la mise en données des sources a entraîné le développement de bases de données relationnelles. Fichoz, Pool Corpus, BAnDITI ou ACA-RES compilent et interrogent ainsi les liens entre acteurs. Les données collectées donnent ensuite lieu à des analyses de réseaux dans le cadre de l’opération « Analyses historiques de réseaux sociaux dans leurs rapports avec les structures de pouvoir » du labex SMS.

Enfin, le projet Euchronie permet de questionner l’autopublication sur le passé en ligne dans une perspective d’histoire publique numérique. Partant du constat qu’une abondante production de contenu sur le passé est autopubliée sur le web, le projet vise à agréger, indexer et hiérarchiser une partie de cette multiplicité de contenus. 

Ce pôle s’appuie sur le parcours Histoire numérique du Master histoire et civilisation moderne et contemporaine. L’objectif de ce parcours est de permettre aux étudiants de maîtriser à la fois les démarches et les outils numériques tout en se forgeant une culture dans le domaine des humanités numériques.

Le pôle de compétences sur les humanités numériques se structure autour d’un séminaire transversal : Histoire & humanités numériques qui a démarré en 2017. Le séminaire pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement. Pour sa seconde édition, le séminaire 2018/2019 entend continuer l’état des lieux des outils numériques, en prenant la question de l’archive comme thème principal.

Séminaire

HHN : séminaire histoire & humanités numériques

Le séminaire “ Histoire & humanités numériques” a pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement. Dans cette perspective, le séminaire est donc conçu comme séminaire transversal du laboratoire et sert de support aux séances du parcours “Histoire numérique” du master HCP. Il s’inscrit dans la continuité du séminaire mené au second semestre de l’année dernière.

Le séminaire 2017/2018 n’était pas organisé autour d’un thème précis : il s’agissait de dresser un large un état des lieux des pratiques scientifiques associées aux outils numériques susceptibles d’aider le travail de recherche ou d’ouvrir de nouvelles perspectives heuristiques dans un langage accessible à tous. Le séminaire 2018/2019 entend continuer l’état des lieux des outils numériques, en prenant la question de l’archive comme thème principal. 

Le projet actuel de session 2018/2019 du séminaire compte 7 séances. Leur objectif est de déterminer comment les concepts et les méthodes des humanités numériques font évoluer la discipline historique, qu’il s’agisse de la prise en compte de sources d’une nouvelle nature (sources, numérisées ou nées numériques) ; de leur analyse au sein de bases de données; de leur modélisation et de leur visualisation ; de leur utilisation dans une perspective d’histoire publique numérique. Une publication des interventions est prévue au sein du laboratoire éditorial et transmédia MKF éditions (Paris).
   

Réalisations

Projets de recherche

Le projet FEDER est commun aux régions Nouvelle Aquitaine (Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes) et Occitanie (Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées). Il met en avant deux axes prioritaires. Le premier est le développement de l’économie du massif par une action sur les filières d’activités propres à la montagne (agro-pastoralisme, exploitation du bois…), qui deviendraient des leviers pour l’emploi. Le second est le développement de la connaissance et de la fréquentation des Pyrénées à travers leurs atouts patrimoniaux.






--------------------------------------------------------------------------------------

Le Pool Corpus est un atelier de recherche pour les chercheurs souhaitant mettre en ligne des bases de données, notamment historiques. Il propose une méthodologie technique et héberge les bases sur le serveur du CUFR Champollion.

 

--------------------------------------------------------------------------------------

La création d’une base de données permettant de compiler et de traiter l’ensemble de la documentation rassemblée par le programme ACA-RES fait partie des missions prioritaires. Pensée comme un moyen d’interroger les liens entre les personnes et les institutions, leur nature mais aussi leur intensité, la base comporte trois entrées possibles sous la forme de fiches : une fiche « Individu » (par personnes, membres des académies, artistes, directeurs des manufactures, etc.), une fiche « Établissement » (écoles de dessin, académies et manufactures) et une fiche « Références » (documentation relative aux fiches précédentes).

--------------------------------------------------------------------------------------

Euchronie est un projet collaboratif francophone s’inscrivant dans le domaine des humanités numériques. Partant du constat qu’une abondante production de contenu sur le passé est autopubliée sur le web, le projet vise à agréger, indexer et hiérarchiser une partie de cette multiplicité de contenus. Le projet fait ainsi émerger un nouvel objet de recherche que nous proposons de nommer des connaissances humanistes sur le passé autopubliées en ligne. C’est à la fois une base de données et un média.

--------------------------------------------------------------------------------------

Depuis 2003, les Archives municipales de Toulouse gèrent, mutualisent, mettent en valeur et diffusent des données sur le patrimoine toulousain grâce à un site Internet cartographique faisant d’Urban-Hist un véritable outil de connaissance du patrimoine toulousain. Il rend accessibles les données de l’inventaire, des archives et de l’archéologie sur le patrimoine urbain de la ville de Toulouse.

La seconde version est composée de deux éléments principaux : Urban-Hist gestion et Urban-Hist publication. Il s’agit d’une seule et unique application, qui, à partir d’interfaces différentes, a plusieurs finalités : l’acquisition et la gestion des données d’une part, la publication d’autre part.

Connaître nos territoires par le biais d’un système d’information géographique peut nous aider à mieux comprendre leur forme actuelle et à mieux projeter leur forme future.

--------------------------------------------------------------------------------------

Activitées passées du pôle

Membres

  • Titulaires : Sophie Duhem, Sophie Dulucq, Guillaume Gaudin, Nicolas Marqué, Mathilde Monge, Anne Perrin Khelissa, Christine Rendu, Roland Viader
  • Post-doctorant : Sébastien Poublanc