Les séminaires 2018/2019

SEHIMII : séminaire d'histoire des mondes ibériques et ibéroaméricains

Ce séminaire a pour but de servir de point de rencontre régulier aux chercheur-e-s et enseignant-e-s-chercheur-e-s de la région toulousaine spécialistes d’histoire moderne et contemporaine des mondes ibériques et ibéroaméricains.

Notre démarche dans le cadre du SEHIMII est celle d’un atelier de discussion qui se déroule sur la base d’un texte envoyé par l’invité-e. Pour que la discussion puisse avoir lieu transversalement aux spécialités de chacun-e, nous demandons aux auteur-e-s des textes qui peuvent être des essais, des brouillons, des documents de travail avancés qui rendent possible une montée en généralité. L’idée est de pouvoir discuter des questions posées par l’auteur-e, de sa situation par rapport à l’historiographie, des catégories et méthodes mobilisées, de la démarche de recherche.

L’objectif est d’aider les auteur-e-s à résoudre des problèmes de recherche qu’ils se poseraient et de déplier ces problèmes devant tou-te-s, de sorte à ce que, des débutants jusqu’aux chercheur-e-s confirmé-e-s, chacun puisse s’en saisir et en faire profit. 
 

HHN : séminaire histoire & humanités numériques

Le séminaire “ Histoire & humanités numériques” a pour objectif d’étudier les transformations induites par le numérique dans les différents aspects du métier d’historien, de la production du savoir historique, de sa diffusion et de son enseignement. Dans cette perspective, le séminaire est donc conçu comme séminaire transversal du laboratoire et sert de support aux séances du parcours “Histoire numérique” du master HCP. Il s’inscrit dans la continuité du séminaire mené au second semestre de l’année dernière.

Le séminaire 2017/2018 n’était pas organisé autour d’un thème précis : il s’agissait de dresser un large un état des lieux des pratiques scientifiques associées aux outils numériques susceptibles d’aider le travail de recherche ou d’ouvrir de nouvelles perspectives heuristiques dans un langage accessible à tous. Le séminaire 2018/2019 entend continuer l’état des lieux des outils numériques, en prenant la question de l’archive comme thème principal. 

Le projet actuel de session 2018/2019 du séminaire compte 7 séances. Leur objectif est de déterminer comment les concepts et les méthodes des humanités numériques font évoluer la discipline historique, qu’il s’agisse de la prise en compte de sources d’une nouvelle nature (sources, numérisées ou nées numériques) ; de leur analyse au sein de bases de données; de leur modélisation et de leur visualisation ; de leur utilisation dans une perspective d’histoire publique numérique. Une publication des interventions est prévue au sein du laboratoire éditorial et transmédia MKF éditions (Paris).

   

SEMI : séminaire d'études médiévales ibériques

Ce séminaire est conçu comme un lieu de rencontres entre les médiévistes de la région toulousaine intéressés par la péninsule Ibérique, qu’ils soient chercheurs expérimentés ou en apprentissage. Chaque séance s’articule autour de la présentation et de la discussion de travaux en cours par des chercheurs locaux ou invités.

Par sa situation, par les activités qu’elle abrite et promeut, par les intérêts des chercheurs qui participent à la constituer, par son histoire et quelques-unes de ses glorieuses figures, l’université de Toulouse-Jean Jaurès entretient depuis longtemps une relation privilégiée avec le monde ibérique. Ce tropisme géographique et scientifique s’est traditionnellement manifesté dans le champ des études médiévales. L’objectif du SEMI est de consolider la synergie naturellement amorcée par ce terrain d’investigation commun à plusieurs chercheurs de la région toulousaine venus d’horizons disciplinaires variés, en leur donnant l’occasion de se rencontrer régulièrement dans un séminaire-atelier où la recherche se montrera in progress : ils y présenteront leurs travaux, inviteront d’autres collègues, discuteront ensemble de leurs démarches et de leurs problèmes de chercheurs. Le but est aussi d’accompagner les étudiants dans leur apprentissage de la recherche en les conviant à assister aux séances du SEMI, à participer aux échanges et à présenter leurs propres travaux au cours d’une séance dédiée.

Contact : Florian Gallon – florian.gallon@univ-tlse2.fr

Comité d’organisation 

  • Amaia Arizaleta, professeure d’études hispaniques à l’UT2J, CEIIBA

  • Daniel Baloup, MCF en histoire médiévale à l’UT2J, FRAMESPA
  • Emmanuelle Boube, MCF en archéologie à l’UT2J, TRACES
  • Alexandra Beauchamp, MCF en histoire médiévale à l’université de Limoges, CRIHAM
  • Florian Gallon, MCF en histoire médiévale à l’UT2J, FRAMESPA
  • Sandrine Victor, MCF en histoire médiévale à l’INU Champollion d’Albi, FRAMESPA 

POP : séminaire Poésie Ou... Poésie

Le séminaire Poésie Ou… Poésie, mais aussi Poesía O… Poesía ou encore Poetry Or… Poetry (POP) offre un espace de recherche sur la lecture des discours poétiques (depuis la période moderniste jusqu’à l’extrême contemporain), qui se situe aux confins des champs poétique et politique américains contemporains. Des échanges réguliers depuis 2010, et sous la responsabilité de Modesta Suárez, Professeure des Universités, spécialiste de littérature hispano-américaine, permettent de recevoir des collègues confirmés (français et étrangers) et également de jeunes chercheurs (doctorants et jeunes docteurs, français et étrangers) lors de séances de travail qui ont lieu le samedi matin (nous recevons aussi des collègues, enseignants du secondaire).

Nos travaux sur l’Amérique latine n’interdisent nullement des incursions sur l'ensemble des Amériques. En effet, répondant à une nécessaire pluridisciplinarité portée par FRAMESPA, par l’Institut Pluridisciplinaire pour les Études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et par l’Institut des Amériques (IdA), nous accueillons des problématiques qui débordent l’aire strictement hispanophone et strictement poétique. Cette approche de la poésie contemporaine nous met ainsi en relation directe avec l'histoire sociale des différents pays considérés.

Séminaire Terrae

Dans la lignée d’une série de travaux récents appliquant à l’histoire religieuse les problématiques inspirées du spatial turn, le séminaire Terrae 2019 propose de centrer l’attention sur la dimension spatiale du monachisme, c’est-à-dire aussi bien sur l’espace circonscrit de la vie communautaire que sur l’espace social dans lequel les établissements monastiques prennent place et s’insèrent à différentes échelles.

Le cadre retenu, celui de l’Occident méridional, permettra d’alterner présentations synthétiques et études de détail, tout en favorisant une approche à la fois comparative et différenciée, attentive à la variété des horizons géographiques (Midi de la France, Italie, péninsule Ibérique) et aux formes multiples d’une vie monastique foisonnante.

Dans une perspective transdisciplinaire associant archéologues, historiens de l’art et historiens, les sessions du séminaire appréhenderont la spatialité du phénomène monastique par un resserrement progressif de la focale : répartition géographique des maisons religieuses saisie à travers le prisme cartographique, emprise et projection des monastères sur un environnement socio-spatial plus ou moins étendu, topographie des complexes monastiques.

                  Le cinquième et dernier volet du séminaire fera l’objet d’une journée d’étude qui ouvrira le débat sur la part féminine du monachisme méridional.

SÉMÉCOL : le séminaire de l'Atelier d'écologie politique


Lancé à l'automne 2018, l'Atelier d'écologie politique est un collectif académique qui regroupe, dans la plus large interdisciplinarité, des scientifiques, réfléchissant aux multiples aspects liés aux bouleversements écologiques. Il comprend donc des doctorant.es, chercheu.res et autres professions de la recherche et de l’enseignement supérieur de Toulouse. Parmi le trio fondateur, les deux historien.nes Laure Teulières et Steve Hagimont. De ce fait, FRAMESPA a concouru à la genèse du projet et héberge désormais le séminaire associé ‒ SÉMÉCOL ‒ soutenu par le Labex SMS, dont l’objectif est d’interroger ce qui a conduit à l’impasse écologique actuelle et les perspectives pour y faire face. En s’ouvrant au plus large public, ce séminaire expérimente aussi une façon de faire dialoguer le milieu de la recherche avec la société.

https://atecopol.hypotheses.org/seminaire-decologie-politique