Histoire économique et sociale du Moyen-Age au XXIe siècle


Axes de recherche


L'équipe approfondira sa réflexion sur l'évolution des sociétés et des modes de production en insistant, dans une perspective comparative, sur les différents modèles connus internationalement (anglais, scandinave, américain, japonais et français). La prise en compte d'acteurs comme l'État et les syndicats viendra compléter l'approche traditionnelle centrée sur les paysans, les ouvriers et les entreprises. Enfin, l'équipe ouvre un nouveau champ de recherche sur les sociétés en guerre.

Atelier 1 - Industries et formes d'industrialisation (responsable Alain Boscus)
Cet atelier traite de toutes les formes du développement industriel et de ses acteurs. . L'industrialisation douce dans les campagnes françaises (Jean-Marc Olivier) . Industrialisation et désindustrialisation en Midi-Pyrénées (Jean-Michel Minovez) . La grande industrie capitaliste (Alain Boscus) . Artisanat et industries dispersées dans les villes (Georges Hanne et Jean-Marc Olivier) . Les sidérurgies (Jean Cantelaube) . La « conscience de place » (Rémy Cazals) . Potiers et céramistes (Jean-Michel Minovez)

Atelier 2 - Techniques et productions agricoles (responsable Francis Brumont) . Histoire du métayage (Francis Brumont) . La vigne et le vin (Rémy Pech) . Roquefort (Sylvie Vabre) . Les sources de l'histoire de l'agriculture française (Michel Vanderpooten) . Les éoliennes (Étienne Rogier)

Atelier 3 - L'État social et ses figures (responsable Bruno Valat) . Origines, pratiques, représentations de l'état social (Bruno Valat) . L'État social et ses publics (Y. Fijalkow) . Protection sociale en Russie et en URSS au XXe siècle (Jean-Paul Depretto) . Les syndicalismes (Alain Boscus et Rémy Cazals) . Les théories de la propriété (Alain Boscus)

Atelier 4 - Histoire sociale de 1914-1918 (responsable Rémy Cazals) . La guerre, mémoire et histoire (Rémy Cazals) . Les pratiques du monde rural d'après les correspondances (Rémy Cazals et François Bouloc) . Les profiteurs de la Grande Guerre (François Bouloc) . Histoire sociale du bourrage de crânes (Fabrice Pappola) . Histoire sociale et culturelle de la Bulgarie en guerre (Snezhana Dimitrova) . Guerre et développement économique (Jean-Marc Olivier)

Chantiers associés : . Démographie historique (Jean-Claude Sangoï) . L'écriture des savoirs techniques (Michèle Virol) . Les compagnonnages (François Icher) . Esthétique des matériaux (Pascal Julien)

II - Programme, colloques, publications et internationalisation

L'atelier 1 (Industries et formes d'industrialisation) reste l'axe de l'équipe. Il a des relations évidentes avec les autres ateliers. Ses approches vont être fortement épaulées par l'apport de la recherche sur l'État social (atelier 3) et par l'extension des relations internationales nouées lors du précédent quadriennal. Le séminaire organisé par Georges Hanne et Jean-Marc Olivier sur les formes d'industrialisation et de travail sera poursuivi. Après un cycle consacré à lévolution de la notion de travail du XVIIIe au XIXe siècle, l'accent doit être mis lors du nouveau quadriennal sur :
Le travail des femmes, en relation étroite avec léquipe 5 (Lien social) qui étudie les veuves (Christine Dousset).
Une prosopographie des patrons du Midi toulousain (avec publication d'un volume dans la collection Les patrons du Second Empire chez Picard/Cenomane et un volume dans la collection Les dynasties chez Perrin).
Le développement des études sur la mémoire ouvrière dans le cadre de projet nationaux comme Seita terre d'histoire (groupe Altadis) ou la publication des œuvres de Jaurès (Alain Boscus).

L'atelier 2 (techniques et productions agricoles) se concentrera sur l'industrie agro-alimentaire et ses réussites, en particulier dans le filière fromages (roquefort, gruyère, comté...) en collaboration avec l'historien suédois Ulf Jonsson du département d'histoire économique de l'université de Stockholm. Létude du vin et des vignerons constitue un autre point fort de cet atelier (Rémy Pech, Francis Brumont).

L'atelier 3 (l'État social et ses figures) prévoit des journées ouvertes à des chercheurs suisses, allemands, russes, américains et japonais qui auront lieu sur le thème de l'histoire comparée du paternalisme et de la protection sociale (Bruno Valat, Jean-Paul Depretto).

L'atelier 4 (Histoire sociale de 1914-1918), résulte du constat que la forte implication de beaucoup d'historiens contemporains dans une histoire culturelle de la Grande Guerre a laissé de côté une histoire sociale de la période, dont la nécessité a été rappelée dans les débats et les conclusions du colloque de 2004 à Soissons et Craonne (publication citée dans le bilan). L'atelier 4 (Histoire sociale de 1914-1918) continuera à travailler dans cette direction en lien avec l'ESID (« États, Sociétés, Idéologies, Défense », UMR 5609, Université de Montpellier 3), avec des chercheurs de l'université d'Amiens et du Centre d'histoire sociale de Paris 1, et de nombreux historiens français et étrangers. Un séminaire régulier à l'UTM et des rencontres nationales et internationales sont prévus (en septembre 2005 sur « Les historiens et le témoignage des combattants de 14-18 » ; en novembre 2005 sur « Archives de 14-18 ».

Le 7e colloque international de Carcassonne en 2006, à l'organisation duquel FRAMESPA est associé, portera sur le thème « Paroles de paix en temps de guerre » (de l'Antiquité au XXe siècle). Un colloque international sera organisé à Soissons en 2007 sur le thème de l'histoire sociale des mutineries pendant la Grande Guerre (en liaison avec la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de l'Aisne et le Conseil général de ce département. Une nouvelle collection lancée aux éditions Privat, « Témoins pour l'histoire », fera une large place aux témoignages de combattants et de civils de la période 1914-1918, présentés par les meilleurs historiens.

Enfin, les liens entre guerre et développement économique seront revisités. Principalement autour des thèmes classiques de l'accélération des progrès techniques et médicaux, ou celui de la rationalisation de la production à grande échelle.

Transversalités internes

L'équipe « Hommes - Techniques - Paysages » organisera le 8e colloque international de Carcassonne (en liaison avec l'Association « Les Audois » et les Archives de l'Aude) en 2008, pour publication des Actes en 2009. Ce colloque, en forme de bilan à mi-quadriennal, comme Du moulin à l'usine en 2004, reprendra les principales problématiques des ateliers (industrialisation, paysage, archéologie industrielle, relations sociales).

La dimension internationale s'affirmera également avec un grand colloque international organisé en avril 2007 conjointement avec l'université de Pau, sur le thème « Bernadotte et son temps », c'est-à-dire l'Europe occidentale dans la première moitié du XIXe siècle et plus particulièrement la genèse du modèle de développement suédois et norvégien (le maréchal Bernadotte étant roi de Suède-Norvège de 1818 à 1844). Ce colloque sera l'aboutissement de dix années d'échanges intenses entre notre laboratoire et les meilleurs centres de recherches scandinaves, plusieurs membres de l'Académie royale de Suède (votant pour les prix Nobel), comme Lars Magnusson, y participeront. Cette manifestation amorcera une nouvelle phase dans notre collaboration avec l'Europe nordique et baltique afin de mettre en place des programmes communs de recherche. Cette collaboration se concrétisera par le lancement d'une Revue d'histoire nordique qui manque dans le paysage éditorial français (cette revue sera rapidement dotée d'un site internet).

Transversalités externes

Les dynamiques sociales du développement économique seront abordées en coopération avec l'équipe 5 (lien social) lors de séminaires communs déjà expérimentés en 2005 et 2006.
Une réflexion plus contemporaine sera menée en collaboration avec léquipe 10 (GRHI, Groupe d'Histoire Immédiate) ou léquipe 8 (Amérique Latine) sur le thème de la guerre et de l'instabilité politique comme frein au décollage, ceci à partir d'exemples récents (Algérie, Sierra Leone, Sri Lanka...).
Lévolution des systèmes de production dans le temps long doit également se nourrir d'une réflexion commune avec les équipes 2 (Espace rural), 3 (Féodalité) et 9 (Diasporas). La première livraison de la revue Diasporas prévue pour le prochain quadriennal s'intitulera « Chercher fortune » et sera consacrée au dynamisme économique des émigrés.
Enfin, létude des sociétés en guerre offre de multiples possibilités de coopération avec d'autres laboratoires, celles-ci sont déjà très avancées comme le prouvent les nombreux colloques publiés.