Colloque international : De l’exil républicain à la transition démocratique

Publié le 5 septembre 2019 Mis à jour le 5 septembre 2019
du 8 octobre 2019 au 10 octobre 2019 Albi, INU Champollion, auditorium Michel Cohou 
Toulouse, Université Toulouse Jean Jaurès, MDR, amphithéâtre F417

L’année 2019 sera marquée par les commémorations du 80ème anniversaire de l’exil républicain espagnol. Pour la première fois depuis le rétablissement de la démocratie, le gouvernement espagnol, présidé par Pedro Sánchez Pérez-Castejón (PSOE), a créé une Direction générale de la Mémoire historique auprès du Ministère de la Justice. Ainsi, les commémorations institutionnelles ne seront plus le seul fait de fondations rattachées aux partis politiques, de municipalités ou de gouvernements régionaux engagés dans une démarche de devoir de mémoire républicaine. Le gouvernement espagnol sera, pour la première fois, partie prenante de ces commémorations en étroite collaboration avec les associations mémorielles d’Espagne et d’autres pays. Des associations qui, dans une large mesure, ont assuré jusqu’à présent les relais historiques, politiques, mémoriels, artistiques, littéraires…

Par ailleurs, les universités, les laboratoires de recherche et les enseignants-chercheurs réalisent depuis plusieurs années un travail d’histoire sur l’exil républicain. Un exil qui a marqué un tournant dans l’histoire de l’Espagne mais aussi des pays ayant accueilli des réfugiés politiques en 1939. Cette année de commémoration est l’occasion pour la recherche de faire le point sur l’enrichissement des connaissances ainsi que sur notre compréhension de l’événement et de ses implications sur le long terme, en Espagne comme ailleurs. L’exil républicain espagnol a été abordé et étudié depuis diverses disciplines et avec une intensité spéciale, depuis vingt ans, par l’histoire. Cette historiographie a un caractère international lié à la nature de l’événement qui est à la source de l’exil : la guerre d’Espagne (1936-1939).