Midi-Pyrénées Patrimoine, n°24 :"Autour du cheval"

Publié le 27 janvier 2011 Mis à jour le 6 décembre 2011
du 27 janvier 2011 au 28 février 2011

Le temps semble être à l’indignation. Hier dans un état de fonctionnement indigne de la République, l’ancienne prison Saint-Michel deviendrait demain une profitable affaire pour l’État.

La vente de ses terrains au plus offrant et donc sa destruction sont dénoncées par tous, population, élus et historiens de l'architecture du XIXe siècle.

À Montmaurin, dans la Haute-Garonne, une même vue à court terme, cette fois pour quelques emplois non garantis, va avoir des conséquences incommensurables pour l'équilibre écologique d'un territoire et la conservation d'un patrimoine absolument exceptionnel, qui n'est pas encore définitivement exploré. Rien ne dit que la Vénus de Lespugue était seule. Sensibilisés par la population et les spécialistes, les élus locaux semblent aujourd'hui plus soucieux du bien public que l'État. Le temps pourrait être aussi à la nostalgie.

Nostalgie d'une civilisation du cheval que les moteurs ont définitivement tuée. Midi-Pyrénées Patrimoine explore quelques-unes de ses richesses sous le patronage d'un historien prestigieux, Daniel Roche, qui s'est lancé dans une vaste entreprise, celle de dessiner la culture équestre de l'Occident entre la renaissance et 1914.

Bernard Seiden