France méridionale et Espagne : histoire des sociétés
du Moyen-Âge à l'époque contemporaine
(FRA.M.ESPA)

Site > Actualités > Pratique > Annuaire

Membre permanent

Michel BERTRAND

Coordonnées :
Casa de Velazquez CIUDAD UNIVERSITARIA C/ DE PAUL GUINARD, 3 E-28040 MADRID E-mail : michel.bertrand@casadevelazquez.org
Téléphone :
0034-914 551 580
Télécopie :
0034-915 446 870
Mél :
mbertran@univ-tlse2.fr
Structure(s) de rattachement :
Acteurs, sociétés et économies

Fonction

Professeur des Universités
Spécialiste des mondes hispano-américains
(16ème-19ème siècles)
Membre senior de l'Institut Universitaire de France (promotion 2010)

Corps

Professeur des Universités

Thèmes de recherche

Très influencé par le contexte historiographique français de la fin des années 60 et les thématiques développées à cette même époque dans l'historiographie américaniste, mes premières recherches ont porté sur la question foncière au Guatemala. Ce travail s'inscrivait dans le cadre d'une recherche collective pluridisciplinaire portant sur la région de Rabinal et il s'est déroulé, à partir de 1978, au sein de la RCP 500 du CNRS dirigée par A. Ichon. Il a débouché sur une monographie d'une région rurale à forte population indigène abordée dans la très longue durée.
Les interrogations et les débats des années 80 suscitées par la « crise » de ce que l'on a appelé "l'Ecole des Annales" et la découverte des approches micro-historiques, tout particulièrement celles relatives aux problématiques d'histoire sociale, m'ont amené à m'intéresser à la question des modes de sociabilité et des réseaux sociaux dans le monde des élites coloniales et post-coloniales du Mexique et du Guatemala. Mes recherches actuelles appliquent ces questionnements aux élites de la ville de Puebla abordées dans la longue durée (17ème-18ème siècle).
Après plus de 20 ans d'une pratique de recherche appliquée à l'espace latino-américain, j'ai ressenti le besoin de réfléchir aux modes d'élaboration des discours historiens dans et sur cette aire culturelle. C'est dans ce cadre que je me suis intéressé à l'historiographie américaniste des XIXème et XXème siècles et à son rôle dans "l'invention" des nations latino-américaines. Je mène aujourd'hui ces réflexions dans le cadre d'un programme ECOS-SUD intitulé : "l’invention des héros : des nations à la recherche d’elles-mêmes (1808-1910" en lien avec la Pontificia Universidad Catolica de Chile.
Enfin, en prolongement à ces questionnements d'ordre historiographique, je m'intéresse aussi aux récits de voyage européens concernant le Mexique et l'Amérique centrale du 19ème siècle et à leur rôle dans la construction des représentations européennes sur l'Amérique latine.

Activités / CV

Historien du monde hispanique et hispano-américain, mon parcours universitaire commence à l?Université d?Aix-en-Provence au début des années 1970. Après l?obtention de l?agrégation, faute d?historien américaniste sur place pour diriger mes recherches, j?ai poursuivi ma formation à Paris, à l?EHESS - thèse de 3ème cycle soutenue en 1983 sous la direction de J. P. Berthe - puis
à l?Université Paris I-Panthéon Sorbonne - H.d.R. soutenue en 1995 sous la direction de F.X. Guerra. Entre temps, après quelques années dans l?enseignement secondaire, j?ai été pensionnaire de la section scientifique de la Casa de Velázquez-Ecole des Hautes Etudes Hispaniques (1987-1990) avant d?être recruté par le département d?histoire de l?Université de Toulouse-le Mirail (1990)

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page