Framespa. France, Amériques, Espagne. Sociétés, Pouvoirs, Acteurs



Actualités > Pratique > Annuaire > Annuaire des chercheurs

Membre permanent

Mathilde MONGE

Coordonnées :
FRAMESPA Maison de la Recherche 5 allées Antonio Machado, 31058 TOULOUSE Cedex 9
Bureau :
A 403
Mél :
mathilde.monge@univ-tlse2.fr
Structure(s) de rattachement :
France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs (FRAMESPA)

Discipline(s)

Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain , de l'art , de la musique

Fonction

Maître de Conférences en Histoire Moderne, Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès

Corps

Maitre de Conférences

Discipline(s) enseignée(s)

Initiation à l'histoire moderne Histoire des migrations et des minorités Histoire religieuse Géopolitique de l'Epoque moderne

Thèmes de recherche

Histoire sociale du religieux
Histoire des minorités
Histoire des diasporas
Histoire des mondes germaniques

Activités / CV

 

Maître de Conférences à l'Université Toulouse 2-Jean Jaurès                           2014-
Séminaire de Master et de doctorat à l’EHESS                                                 2013-

Charges de cours aux universités de Strasbourg et d’Évry-Val-d’Essonne                    2012-2013

ATER à l’Université de Strasbourg                                                                2010-2012

ATER à l’Université de Reims Champagne-Ardenne                                     2009-2010

ATER à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne                                             2008-2009

Allocataire-Monitrice à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne                       2005-2008

Informations complémentaires

Ouvrages
- Des communautés mouvantes. Les “sociétés des Frères chrétiens” en Rhénanie du Nord (Juliers, Berg, ville de Cologne, v. 1530-1694), Genève, Librairie Droz, 2015 (coll. Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance).

- D. Do Paço, M. Monge et L. Tatarenko éds., Des religions dans la ville. Ressorts et stratégies de coexistence dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Rennes, P U R, 2010.

Articles

- « Les dissidents allemands (XVIe-XVIIe s.) et la notion de “chrétienté” : un boycott ? », dans Lemaitre, N. (éd.) La chrétienté dans l'histoire. Une notion mouvante, Paris, Parole et Silence, 2014, p. 57-65.

- « Dans la couronne d’épines… : communautés et individus à Cologne (v. 1550-v. 1615) », dans Forclaz B. (éd.), L'expérience de la différence religieuse dans l'Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Neuchâtel, Alphil, 2012, p. 115-136.

- « La clandestinité de façade. Catholiques, réformés, luthériens, anabaptistes et dissidents à Cologne au XVIsiècle », dans Do Paço D., Monge M., Tatarenko L. (éd.), Des religions dans la ville. Ressorts et stratégies de coexistence dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 37-55.

- « Überleben durch Vernetzung. Die täuferische Gruppen in Köln und am Niederrhein im 16. Jahrhundert », dans Driedger M., von Schlachta A., Schubert A. (dir.), Grenzen des Täufertums / Boundaries of Anabaptism. Neue Forschungen, Beiträge der Konferenz in Göttingen vom 23.-27. 08. 2006, Gütersloh, Gütersloher Verlagshaus, 2009, p. 214-231.

- « Qui fréquente la Société des Frères chrétiens ? » L’identité des anabaptistes à Cologne au XVIe siècle », Mennonitica Helvetica 31, 2008, p. 65-76, article remanié et traduit dans : « Research Note : Who Is in the « Society of Christian Brothers » ? Anabaptist Identity in Sixteenth Century Cologne », Mennonite Quarterly Review 82 (4), 2008, p. 603-614.

- « Clandestinité, dissimulation, détachement du monde. Les anabaptistes en Europe occidentale des XVIe-XVIIe siècles », dans Hypothèses 2006. Paris, Publications de la Sorbonne, 2007, p. 35-44.


 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page