Framespa. France, Amériques, Espagne. Sociétés, Pouvoirs, Acteurs



Actualités > http://framespa.univ-tlse2.fr/actualites/pratique/annuaire/Les ressources > Podcasts

VIDÉO : "Construction des territoires montagnards"

du 8 octobre 2009 au 9 octobre 2009
 

occupation_de_l_espace_dans_la_montagne_corse_au_bas_moyen_age_peuplement_et_economie_e_tomas_large.jpg

occupation_de_l_espace_dans_la_montagne_corse_au_bas_moyen_age_peuplement_et_economie_e_tomas_large.jpg

Ce workshop s’inscrit dans une série de rencontres thématiques ayant pour ambition de réunir les principales équipes européennes et internationales travaillant sur l’archéologie et l’histoire des territoires montagnards en Europe.


Le premier workshop s’est tenu du 4 au 6 juin 2008 à l’ICAC (Institut Catalan d’Archéologie Classique) de Tarragone (Espagne). Le deuxième se déroulera à la Maison de la Recherche de l’Université de Toulouse du 8 au 11 octobre 2009 organisé par un groupe de laboratoires universitaires et CNRS français travaillant sur des thématiques similaires, dans des contextes socio- environnementaux montagnards variés et complémentaires.

Le workshop se déroulera sur 4 journées : 2 journées dédiées aux communications orales et aux discussions suivies par 2 journées d’excursion et de présentation sur les terrains de recherches pyrénéens de deux projets interdisciplinaires (Vallée d’Ossau et massif d’Iraty).

Le thème central de ce workshop s’oriente sur les questions relatives à l’exploitation des ressources par les sociétés montagnardes et à la mobilité des pratiques à l’origine de la construction des territoires de montagnes sur la longue durée.

Les équipes et chercheurs réunis lors de ce workshop auront pour objectif de
comprendre le peuplement et la gestion de différents espaces montagnards au cours des millénaires et de restituer les dynamiques de construction des territoires et des paysages comme entités à la fois environnementales, socio-économiques et culturelles.

L’occupation et l’exploitation des milieux montagnards, tant dans leurs phases de conquête que de maximum démographique ou, à l’inverse, de désertification, diffèrent suivant les caractéristiques géographiques des massifs mais aussi selon les formes particulières de chaque système social (systèmes de peuplement, normes et stratégies d’appropriation et d’exploitation des ressources, structuration des réseaux d’échange de leurs produits). Si le tryptique montagne- plaine-piedmont constitue le cadre privilégié d’observation, les enquêtes en cours sur l’ensemble des massifs européens montrent que l’intensité et la nature des liens entre ces trois espaces peuvent varier considérablement. La structuration des ressources au long de ce transect et les modalités d’exploitation développées (agro- pastoralisme, charbonnage, activités minières etc.) constituent le premier marqueur de ces variations. Dans tous les cas de figure documentés, des modèles dynamiques de mouvement des sociétés sont mis en œuvre, à différentes échelles spatiales et temporelles.

C’est donc par le prisme de la mobilité des pratiques que le workshop propose de travailler sur ces thématiques dans le but de mettre au jour les processus historiques qui ont conduit à la construction plurimillénaire des territoires montagnards.

Lieu(x) :
 

POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page