Thématique 1 « Logiques d’empire »

  

Présentation

La thématique « Logiques d’empire » se propose de mener une comparaison des moyens et des formes d’action – tant politiques et institutionnels, qu’économiques, culturels et juridiques – au sein d’espaces et de cadres impériaux, post-impériaux ou plus généralement soumis à une dynamique d’intégration politique. Il s’agit d’envisager les processus d’invention du social, de fondation du politique et de construction culturelle dans des mondes sociaux et politiques hétérogènes et composites, autant de processus pouvant conduire à la fondation d’entités politiques pérennes, comme au bricolage, au reflux ou à la défaillance des institutions.

Cette comparaison est menée dans une perspective chronologique et géographique large : du Moyen Âge jusqu’à nos jours, au sein des continents américain, européen et asiatique, du bassin méditerranéen et des territoires des empires coloniaux, avec une attention particulière pour la péninsule Ibérique et l’Amérique ibérique ou latine.

La thématique rassemble des chercheurs et des enseignants-chercheurs spécialistes d’histoire médiévale de la péninsule Ibérique et de la Méditerranée, d’histoire moderne et contemporaine des mondes ibériques et américains, d’histoire des empires coloniaux contemporains (Amérique, Afrique, Asie), de littératures ibériques et ibéro-américaines du Moyen Âge à nos jours. L’ouverture vers d’autres champs disciplinaires est privilégiée, en particulier l’anthropologie, l’histoire de l’art, le droit et la science politique.
   

Responsables

Sophie Dulucq & François Godicheau
   

Le carnet de recherche de la thématique