Framespa. France, Amériques, Espagne. Sociétés, Pouvoirs, Acteurs



Actualités > La recherche > Axes thématiques

Séminaire ESS : Que font les SHS des entités surnaturelles, fantômes, esprits, apparitions ? (Jean- Pierre Albert, Antoine Doré)

le 24 avril 2017
10h-13h

L'espace des sciences sociales 2017 (2).jpg

L'espace des sciences sociales 2017 (2).jpg

Les SHS, dès leur fondation, ont pratiqué un agnosticisme, voire un athéisme méthodologique accompagné d’explications réductionnistes des expériences religieuses ou de stratégies de contournement de la catégorie de surnaturel. Celle-ci est considérée comme inutile ou trompeuse parce qu’inséparable de la tradition philosophique et théologique occidentale. On lui substitue volontiers la notion, supposée plus neutre, de sacré. Sur la base de ces perspective encore dominantes, deux évolutions récentes ont eu lieu, dont on cherchera à mesurer la pertinence. D’une part, les propositions de l’anthropologie cognitive, qui use sans réticence de la notion d’entité surnaturelle pour caractériser le statut cognitif singulier des agents non humains de la sphère religieuse ; de l’autre, les analyses de la sociologie pragmatique qui, en dehors de toute présupposition ontologique, intègre les entités surnaturelles à titre de partenaires des humains dans certains contextes situationnels afin de donner une image plus exacte du vécu des personnes.
Lieu(x) :
Maison de la Recherche 2, salle E 412

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page