Framespa. France, Amériques, Espagne. Sociétés, Pouvoirs, Acteurs



Actualités > La recherche > Axes thématiques

Au bord des mots. Formes et expressions du silence dans la poésie des Amériques (1)

le 3 mars 2017
9h30

Toulouse aff VF.jpg

Toulouse aff VF.jpg

"C'est là. Ça n'a pas d'images", dit Jacques Ancet dans L'Imperceptible. Jouant aux confins de la représentation, à la fois empreinte au bord du texte ou zone de rythme et tension intérieurs, le silence habite d'abord le poème comme principe germinatif : il est ainsi un ailleurs du mot, possiblement son avant, silence matriciel. Et il est aussi son après, espace de résonance, abîme, lieu de réfraction.
Depuis les Avant-gardes du continent, et l'intense trituration des vers expérimentée alors, jusqu'aux productions post-poétiques des années 2000 souvent en lien avec les arts visuels et plastiques, comment se dit cette infusion d'absences dans la poésie des Amériques ? Comment le silence travaille-t-il le poème dans le bruit d'aujourd'hui et le plein du monde ?


POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page