Framespa. France, Amériques, Espagne. Sociétés, Pouvoirs, Acteurs



Actualités > Divers > Axes thématiques > Fronteras

CLESO : groupe de recherche sur la Civilisation et la Littérature Espagnoles du Siècle d'or

Le groupe de recherche sur la Civilisation et la Littérature Espagnoles du Siècle d’Or (CLESO), rattaché à la thématique 1 (Frontières) du FRAMESPA, est actuellement composé de 8 membres permanents actifs (F. Béziat, J. Croizat-Viallet, F. Gilbert [responsable], C. Gonzales, J. M. Mendiboure, F. Raynié, D. Reyre, T. Rodríguez [co-responsable] et F. Bonfils), 4 membres permanents retraités (F. Cerdan, O. Gorsse, F. Serralta, M. Vitse), et plusieurs collègues d’autres universités ayant sollicité un rattachement au FRAMESPA afin de pouvoir nous rejoindre officiellement comme membres associés (A. Bègue –Poitiers–, I. Bouchiba-Fochesato –Bordeaux–, N. Lamari –Nord-Pas de Calais–, P. Meunier –Lyon II–, I. Rouane –Aix-en-Provence, A. Roquain —Le Mans—). 
 
Notre projet de travail pour l’année 2012-2013 s’inscrit pleinement dans la thématique 1 « Frontières » par le biais d’une réflexion approfondie sur les démarcations génériques, et ce à partir d’un corpus comportant des supports variés (iconographie, textes littéraires –poésie, prose, théâtre—, art oratoire sacré, entre autres). Cette réflexion amène, tout naturellement, à un questionnement du genre comme «frontière », dans la mesure où la fonction de régulation et de classification appliquée traditionnellement au genre s’avère être, dans la pratique des auteurs classiques, bien moins stable que ce que l’on pourrait croire. Tout d’abord, parce que les marqueurs génériques sont fluctuants en l’espace de deux siècles  (XVIe-XVIIe), période où l’on assiste, par ailleurs, à la naissance de nouvelles formes d’écriture (roman picaresque, « comedia nueva », révolution poétique avec Góngora…) dont les auteurs affirment l’originalité par rapport aux règles anciennes. Puis, parce que le modèle générique, tout en affirmant la spécificité d’un groupe d’œuvres par rapport à l’ensemble, n’empêche pas la relation, parfois très étroite, entre des productions à première vue très différentes. C’est ainsi que la réflexion sur le genre, en tant que frontière dont il conviendra d’examiner les degrés de mouvance et de perméabilité, se traduira par des analyses sur les différences et sur les similitudes inter- et intragénériques.
 
Notre groupe de recherche se réunit en séminaire une fois par mois ; nous travaillons à partir de textes soumis aussi bien par des membres permanents du groupe de recherche, que par des collègues venant d’universités extérieures.

 
 
 


 POUR EN SAVOIR PLUS :

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page